Peut-on porter des couettes à 15 ans sans ressembler à un enfant?

Non.
Mais là n’est absolument pas la question.
J’étais simplement curieuse de savoir combien d’étranges personnes pouvaient être intéressées par cette problématique.
Aujourd’hui, je fais encore une liste. Et c’est celle des sentiments cool que je ressens parfois. Et non je ne parle pas la colère, l’ennui ou la tristesse. Je parle de choses plus pointues.
Ce tag vient à l’origine des Vlog Brothers, mais je l’ai découvert sur la chaîne d’Essie Button (et oui DazzlingDrew l’a refait mais j’avoue que sa vidéo m’a soulé).
Je préviens, c’est plutôt random, pas trop gnangnan ni émouvant.

large-5
Défaire un taille haute: certaines se sentent soulagées en enlevant leur soutien-gorge mais moi je jouis clairement quand j’ouvre mes pantalons TopShop (c’était l’instant glamour, merci Lili)

Avoir une bonne note pour un truc auquel je n’avais pas révisé: parce que t’as tellement un sentiment de béatitude et de fierté de voir que tu peux être spontané/irréfléchi/inconscient/flemmard et quand même réussir quelque chose.

Me réveiller avant mon réveil: je suis sans doute bizarre mais j’adore me réveiller naturellement tôt et me lever pour avoir le temps de faire plein de choses inutiles sans culpabiliser.

Découvrir une nouvelle série: dans laquelle on est vraiment à fond, et surtout la finir. Je sais pas j’ai toujours l’impression d’avoir accompli quelque chose quand je termine une série, surtout si je l’ai prise en retard.

Réaliser à quel point je tiens à une personne: parfois en parlant avec quelqu’un ou même en étant loin d’elle/lui on se rend de l’importance qu’il a pour nous et c’est aussi agréable qu’effrayant.

Eternuer alors que j’avais l’impression que tu allais rester crispé jusqu’à la fin de tes jours: c’est tellement soulageant!

Sentir une petite bruine fraîche et agréable me dégouliner dessus: surtout lorsqu’il fait chaud et que tu promènes en bande dans Paris, ça met vraiment une ambiance relaxante et j’oserais même dire cocooning.

Me trouver bien: il y a des jours comme ça où on se plait, et c’est franchement agréable.

Recevoir un sms inattendu: pas dans le sens que ton crush t’annonce soudainement qu’il est fou de toi, mais simplement que des gens fassent l’effort de venir te parler. Encore mieux quand c’est un pote perdu de vue avec qui tu n’as pas communiqué depuis longtemps.

Avoir faim en sachant que quelque chose de bon m’attend: avoir faim c’est dur, mais ça l’est beaucoup moins lorsqu’on a la perspective d’un bon déjeuner (du genre un bagel).

Être soudainement inspirée: que ce soit pour mon blog, mes dessins, ou simplement avoir une idée de projet, de déco, de cadeau… c’est libérateur d’avoir de l’inspiration.

Réussir quelque chose qu’on arrivait pas à faire: (peu importe le contexte, un exercice, un examen, une coiffure, un acte…) et avoir des remarques positives à ce propos.

Rentrer dans un livre: tellement qu’on en oublie Internet, notre travail à faire et le fait qu’il faut se lever à 6h45 le lendemain matin.

Ecrire mentalement des paragraphes: peut-être que ça n’arrive qu’à moi mais j’ai parfois des phrases entières qui se forment dans ma tête et me semblent parfaite. Et bien sûr c’est toujours lorsque je ne peux pas les noter.

Communiquer avec quelqu’un de façon « intense »: de préférence avec des paragraphes argumentés qui répondent point par point aux précédents.
quelqu’un enlève sa carapace

Entendre des compliments sincères: c’est à dire qui ne sont pas prononcés pour faire plaisir ou être gentil mais de façon complètement spontanée et authentique.

Avoir un nouveau crush: ça met un peu de piment et d’excitation dans ma morne vie d’adolescente.

Comprendre les paroles d’une chanson: je sais pas, parfois, j’écoute/je chante une chanson et j’en découvre soudainement le sens. Et quand c’est pas trop con-con ça fait plaisir.

Bon, c’était futile, mais c’était cool à écrire.
J’ai envie de taguer Maëlys (oui bon ok elle m’a un peu demandé de le faire) et Lou (parce que j’aimerais bien savoir ses réponses).
Mais je vous tague vous tous surtout, donc n’hésitez pas à me donner vos sentiments préférés en commentaires ou même à en faire un article et à me le linker.
Parce que oui mon dernier sentiment préféré c’est quand mes articles vous plaisent et que vous les commentez ☺️ (oui c’est cheesy af mais c’est vrai)
Luv.

large-6

Publicités

14 réflexions sur “Peut-on porter des couettes à 15 ans sans ressembler à un enfant?

  1. Ha toi aussi tu connais la galère des jeans topshop, il m’est arrivé de les déboutonné plusieurs fois a la BU pour réviser tranquille toute l’aprem sans me sentir étouffée, ça c’est encore plus glam…

    J'aime

  2. Sympa l’article !

    Je te rejoins un peu sur presque tous les sentiments haha. :)

    Par contre, au lieu d’avoir un crush, c’est mon amoureux qui me fait de l’effet haha. J’aime recevoir des sms venant de sa part ou des snaps ou des vidéos haha.

    xoxo

    J'aime

  3. j’ai été particulièrement enthousiasme à la vue de ce titre, pourquoi je ne sait pas mais c’est comme ça. On se ressemble sur tellement de chose, sauf pour enlever le bouton du jean taille haute, j’avoue que si j’ai un t-shirt un peu long je l’enlève au lycée et n’attends pas d’être chez moi aha je ne suis vraiment pas assez distinguée.

    J'aime

Un commentaire à faire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s