absurdité & nombrilisme

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que je prend progressivement un tournant sur mon blog, très certainement influencé par mon entrée dans « la cour des grands », ou le lycée pour les intimes. Ca devient moins « mainstream » comme diraient certains.
absurde
Je ne suis pas une grande philosophe et je perd rarement mon temps à me poser des questions telles que « pourquoi suis-je sur Terre? » ou « quel est mon but dans la vie? » parce que je n’ai tout simplement pas les réponses et que c’est aussi frustrant que malaisant.
Mais lundi dernier, je ne sais pas comment, nous sommes arrivés, avec mon collègue que pour des soucis d’anonymat que je surnommerais « le tueur » et qui est l’auteur de tous les sms qui précédent ou suivent, au thème de l’absurdité.
Et une fois qu’on commence à y penser, il est impossible de ne pas le voir partout. Outre le fait que ce soit désormais une private joke (plus trop private puisqu’affichée ici mais passons), c’est une façon de penser vraiment dérangeante.
L’absurde, c’est remettre tout en question, et réaliser que rien n’a de sens, que rien n’a de justification (même si la ponctuation c’est quand même bien pratique).
Avant, je me disais « je collectionne des mugs alors que je ne bois ni thé ni café ». Et ça, wow, c’était absurde.
Mais maintenant, essayez de me trouver quelque chose de logique, de sensé, de purement justifié et d’absolument pas absurde. Je pourrais vous donner 4h que vous ne seriez pas plus avancés.
C’est très absurde de chercher la non-absurdité.

IMG_2515
Pour illustrer mon propos, voici un dessin:
IMG_2514
Ce dessin n’a aucune raison d’être ici, assez peu de lien avec ce que je baragouine, et pourtant j’ai décidé de le mettre ici, alors il y est. C’est absurde. Je prend cette décision et rien ni personne ne peut m’en empêcher même si ça n’a aucun sens. Rien ne limite l’absurde, et rien n’imite l’absurde mieux que l’absurde. Et tout ce que je dis n’a aucun sens et bientôt tout le monde l’aura oublié et même moi bientôt je ne chercherai plus l’absurdité dans tous les faits et gestes qui m’entourent.
C’est absurde d’être tellement attentif à l’absurdité, c’est absurde que j’ai cherché un synonyme de concentré au lieu d’écrire concentré.
C’est absurde d’avoir écrit nombrilisme dans le titre parce que je voulais en parler mais qu’en fait ça va être un peu long donc ça viendra plus tard, sans doute, ou bien pas, qui sait?
C’est absurde de vouloir toujours
C’est absurde de ne pas avoir fini cette phrase.
Et d’avoir mis un point à la fin de la précédente.
D’ailleurs, je suis officiellement diagnostiquée comme migraineuse.
Et là, maintenant, en ce moment précis, j’ai la migraine.
Quelle absurdité.
IMG_2517

Qu’est ce qui est absurde d’après vous?
ABSURDE
BUDASRE

.iliL

Publicités

5 réflexions sur “absurdité & nombrilisme

  1. je pourrais te dresser une liste d’absurdités.
    -manger seulement le tour de la pomme laissant le milieu (phrase nullement inspirée par mon goûter)
    -avoir écrit ma phrase avec du conditionnel, puisque je fais vraiment une liste
    -utiliser le verbe « dresser » lorsqu’on parle de liste, car une liste est généralement écrite à plat
    -les majuscules, car il n’y a aucune sorte de hiérarchie entre les lettres, peu importe où elles sont placées dans le mot
    -continuer ce commentaire, vu que mes devoirs m’attendent
    -dire au revoir, l’autre personne verra bien qu’on part, pas besoin de prévenir

    J'aime

Un commentaire à faire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s