nuit et idées noires

“ferme les yeux
cernés par la vie
laisse toi bercer
par tes pensées
crains le jour
plus que la nuit
et va au lit
avec amour”

Bonjour bonsoir, il est tard et j’ai envie de parler.
Ça m’arrive souvent, mais il est rare que je sache de quoi.
La plupart du temps c’est juste un désir soudain, de pianoter sur mon clavier, de me donner de la contenance en parlant, de remplir le vide, physique et spirituel.
C’est angoissant le silence. J’entends mes écouteurs qui grésillent.
Je trouve ça horrible de vous imposer un article qui ne dit rien, alors je vous préviens.
Probablement que je vais small-talker, probablement que tout ceci ne sera jamais publié. Ce n’est pas bien grave, si?
Je m’étais imposée de publier quelque chose de travaillé, quelque chose de murement réfléchi, avec des sources et des recherches. Ce n’est pas moi, je crois. Je ne sais pas faire ça. Du coup j’ai attendu. Que ça vienne.
On ne sait jamais, parfois il suffit du temps.
Mais pas cette fois. Je ne veux pas me travestir ou essayer de changer mon style pour avoir l’air plus « comme il faut ». J’écris d’un jet, pas toujours très joliment et mes sujets sont assez surfaits (ou inexistants, comme aujourd’hui). Mais c’est à prendre ou à laisser. Encore une fois, je suis lasse de devoir contenter les gens.
Fuck les (o)rageux, et les loutres seront bien gardées.
Comme je n’ai rien à dire, je vais vous parler de moi. Remarquez la plupart des temps quand j’ai des choses à dire c’est aussi à mon propos. Mais c’est un autre débat.
Vous avez réclamé de mes nouvelles (faux), je vous ai fait attendre, mais « pas de nouvelles, bonnes nouvelles! » (faux).
À l’heure actuelle j’ai la migraine, je me suis fait spoilée Game of Thrones et je suis plus féministe que jamais (car à ce tumblr divin). Que du positif.
Et je fais des selfies dans le noir sur Photo Booth. Du fun à l’état pur.
Je me sens seule. Ainsi, vous allez me dire où vous êtes, et ce que vous faisiez juste avant de lire ces lignes minables, et quel est votre état d’esprit (c’est un mini questionnaire de Proust).
Peut-être que j’en ferai un article. Je n’en sais rien. Je ne sais pas grand chose. Je n’arrive plus à grand chose. Mais quand une porte se ferme, Dieu ouvre une fenêtre (merci la Mélodie du Bonheur pour cette belle leçon de positivisme).
Alors ça va.

Je vous laisse ma moodmusic, et je vous aime.

Lili.

Publicités

10 réflexions sur “nuit et idées noires

  1. Tu écris très bien, en fin je trouve (je préfère quand on n a pas l’impression que le texte est murement réfléchi)…et moi aussi j’écris d’un jet comme ça
    Pour répondre a tes questions, j’étais tranquillou dans le canap’ et je geekais (situation très basique en fait 😉)

    Bonne journée 😊

    djpingouin.wordpress.com

    Aimé par 1 personne

Un commentaire à faire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s