cyberféminisme ‹ 1 › vidéos & photos

Ce n’est peut-être pas très stratégique de revenir d’un mois d’absence avec un article parlant féminisme sur Internet – ce n’est pas le sujet le plus vendeur.
Mais j’emmerde la stratégie, je ne suis pas dans une optique de commerçant, et qui m’aime me lise (vous pouvez aussi ne pas m’aimer, ou ne pas me lire, je vous laisse une entière liberté – ne me remerciez pas).

Donc je viens vous parler en cette étouffante journée d’été du cyberféminisme, soit les différentes formes que prend ce mouvement sur Internet. Et Dieu sait qu’il y a de quoi dire. Pour éviter de vous noyer dans la multitude de liens et d’informations, j’ai essayé d’organiser mes découvertes en catégories, et donc de séparer ce thème en plusieurs articles, histoire que ce ne soit pas trop condensé (et un minimum lisible).

Aujourd’hui je m’attaque à l’aspect plutôt visuel.

LES VIDÉOS

Le support vidéo est idéal pour transmettre une idée, et il est malheureusement encore trop peu utilisé comme support du féminisme.

› Cette première vidéo est une conférence d’Abnousse Shalmani (journaliste et auteur) pour TED. Elle parle de son enfance entre l’Iran et la France, de son rapport au voile, de l’éducation des filles… Et c’est touchant, et criant de vérité, et on remet vite en question la société égalitaire que certains pensent avoir atteint.

from The Guardian

› Mon rapport à cette vidéo est assez incertain. Je comprends le discours d’Hanna Yusuf mais j’ai du mal à savoir si je l’approuve. Elle fait du voile une arme contre les hommes, alors que ce sont eux qui l’ont imposé à des générations de femmes. Elle montre cependant qu’être féministe n’est étonnement pas incompatible avec le fait de pratiquer une religion des plus misogynes. Je trouve ça également intéressant de mettre en perspective ce témoignage et le précédent, pour prendre conscience de l’ambiguïté du voile au sein d’une même religion et d’un même mouvement.

› Cette vidéo, de la génialissime chaîne Vox, n’a pas été très bien reçue car elle semble parler d’un problème touchant uniquement les femmes, alors que (d’après les commentaires que j’ai lu) il est aussi présent chez la gent masculine. Je ne suis pas apte à juger mais j’estime qu’elle n’en est pas moins intéressante.

› Bon et pour finir sur une petite touche d’humour, un épisode de Bloqués qui souligne divinement l’absurdité des idées sexistes qui circulent encore à notre époque, et la preuve que le féminisme profite à tous.

INSTAGRAM
Je triche un peu en incluant ça ici puisqu’Instagram a le don de partager des textes très qualitatifs en plus de photos.

11909253_1641485736119475_1097254499_aOn a beau faire vite le tour de son instagram, chacune de ses photos semble avoir un intérêt et un réel message – ainsi on ne perd pas son temps.
› @ali_marsh

Capture d’écran 2016-08-16 à 19.20.33Capture d’écran 2016-08-16 à 19.19.40Capture d’écran 2016-08-16 à 19.22.52

11008044_406299876206508_1433658281_aJe ne suis pas fan de son style, mais ses dessins sont toujours très justes. En plus de ça, elle vend ses créations, des vêtements recouverts de motifs oscillant entre le girly et le trash.
› @joannathangiah

Capture d’écran 2016-08-16 à 19.44.32Capture d’écran 2016-08-16 à 19.57.44Capture d’écran 2016-08-16 à 19.47.20

13584256_507722272750096_1005797122_aEn plus de faire des dessins esthétiquement et idéologiquement géniaux, cet instagram partage aussi une flopée d’autres gens créatifs (et souvent féministes), pour le plaisir de nos têtes et de nos yeux.
› @clubclitoris

Capture d’écran 2016-08-16 à 20.06.54 Capture d’écran 2016-08-16 à 20.08.24Capture d’écran 2016-08-16 à 20.18.03

11856669_693636877447853_1156686824_aRupi Kaur est une artiste qui manie aussi bien la poésie que le dessin. À travers son travail, elle aborde le sujet de la féminité, de la perte, de l’amour, simplement et poétiquement.
› @rupikaur_
Capture d’écran 2016-08-16 à 20.35.51Capture d’écran 2016-08-16 à 20.39.01Capture d’écran 2016-08-16 à 20.35.17
Bon. Voilà. Cet article n’est pas exhaustif du tout, et incite à une réflexion. Ce ne sont pas des idées que j’impose ou auxquelles j’adhère nécessairement pleinement.
Du coup votre avis m’intéresse, surtout savoir si je sors le deuxième opus (sur quelques articles et sites qui méritent un coup d’œil) ou si je passe à autre chose.

À la revoyure,

Lili.

Publicités

mais où va le monde?

Il semble que cela fait trop longtemps que je n’ai rien écrit, et je me sens un peu coupable. Pas parce que je dois quoique ce soit à quelqu’un, mais simplement parce que c’est un plaisir dont je me prive. Alors j’écris pour ne rien dire, j’écris pour entendre le bruit du clavier sous mes doigts, j’écris parce que ça me donne l’air intelligent, ce qui n’est bien sûr qu’une illusion. Le monde est fait d’illusions. Nous sommes tous aveuglés par les artifices que nous créons. Nous nous bernons (cf. Nicolas Berno ©Tonus), tous, entre nous, mais surtout chacun soi-même.
Il faut se croire intéressant, assez pour exposer sa vie aux autres, pour la détailler sur les réseaux sociaux comme nous ne le ferions même pas à nos parents.
Il faut se croire beau, pour faire des photos, donner l’impression d’une impossible perfection et la rendre soudain presque atteignable, créant un mal-être chez eux qui refusent de se travestir pour plaire, pour rendre jaloux et faire envie.
Il faut se croire sociable, et faire semblant d’être sincère, complimenter à foison, affubler des surnoms mignons et des emojis colorés.
Parce qu’on recherche là c’est l’amitié, l’amitié en surface, celle qui est jolie, qui rend bien sur Instagram, parce qu’il faut avoir des amis beaux et « stylés ». Parce que seule l’apparence compte, encore et toujours, que c’est elle qui prime, et que c’est elle qui est mise en avant.
C’est à travers elle que les gens vivent désormais, et chez certains cela devient même un besoin vital. Les likes, les commentaires, les réactions. Plus rien n’est fait pour soi. Il faut provoquer chez les autres quelque chose, l’envie, la jalousie, l’admiration, le rire.
Les gens ne profitent plus que si leurs amis, ou mêmes des inconnus, savent ce qu’ils font, savent qu’ils profitent, qu’ils ont les capacités ou les moyens financiers de faire ce qu’ils font. Il y a toujours quelque chose à prouver. Une légitimé à imposer.
Alors ils vont jusqu’à vivre des choses uniquement pour ces autres, ces autres qui baignés aussi dans l’illusion semblent croire qu’ils doivent s’y pencher, s’y intéresser, à ces insignifiantes vies exposées, disséquées à la face du monde.
Ils entretiennent ce désir de partage, de perte d’intimité, d’échanges hypocrites.
Une relation malsaine nait alors entre ceux qui se montrent et ceux qui regardent. Une certaine dépendance, des deux côtés.
Peut-être n’est-ce qu’un besoin d’amour, de reconnaissance, un besoin de célébrité éphémère.
C’est superficiel, mais ça n’en reste pas moins humain. On donne pour recevoir, à ce qu’il parait, et ceux qui s’exposent, réclament toujours quelque chose en retour. Et les gens sont prêts à donner. Le manque d’amour se ressent chez chaque parti.
Il semble que tout le monde soit touché par ce syndrome, souvent inconsciemment, sans jamais l’assumer. Car vouloir de l’amour, ce n’est pas quelque dont on est fier, ce qui s’oppose avec l’ampleur qu’ont pris les réseaux sociaux.
Et c’est triste.
Je crois.
(enfin j’sais pas hein enfin p’t’être…)

keur
Lili

PS: Ça s’applique évidemment à mon propre travail, et le but n’est évidemment pas de blesser qui que ce soit. (mais sorry not sorry)

PPS: il y a une super vidéo d’Absol sur les cas extrêmes de ce désir de célébrité, et on peut aussi citer l’histoire d’Essena O’Neill…
Bref le sujet n’est pas (et ne sera) jamais entièrement couvert, mais j’en suis naturellement venue à l’aborder (après des mois de «  » »réflexion » » »)

pensées sans-fil

Vaut-il mieux privilégier la qualité ou la quantité? eh bien aujourd’hui je ne met en avant aucun des deux, tel est pris qui croyait prendre (???) !
Apparemment un blanc de plus de 10 secondes n’est gênant que si vous êtes avec des gens avec qui vous n’êtes pas à l’aise, et oui cette phrase est beaucoup trop longue.
Vu que je laisse des blancs de plusieurs mois entre nous j’estime que ça veut dire qu’on est relativement proches.
Du coup je vais vous dire des choses random et je compte sur vous pour faire la même chose dans les commentaires, non pas parce que je suis en manque de notifications mais parce que WordPress est une plateforme d’échange (je crois). Et je vais essayer de relier de manière plus ou moins habile toutes mes infos, pour reproduire cet étrange phénomène qu’est la réflexion.
Et oui désolée, je vais encore vous balancer plein de de liens de l’Internet mais y a de tellement de choses folles et passionnantes dessus!

Je vais commencer par une info des plus enrichissantes, et qui je pense comblera la plupart d’entre vous: puisqu’on parle de blanc, j’ai envie d’acheter un pantalon de cette couleur. Mais je ne vais vous le cacher, il faut avoir des cuisses en cure-dents pour l’assumer, et ce n’est très clairement pas mon cas. D’ailleurs j’ai fêté il y a peu mon moinniversaire en même temps que le premier mois de mon « rééquilibrage alimentaire », parce que dans la vie si on s’aime pas ça il faut faire ce qu’on peut pour que ça change. En parlant de confiance en soi et de corps, j’ai récemment découvert le super(be) projet The Nu Project. Le nom est assez explicite et l’idée simple: faire des « nudes » honnêtes de gens venant des 4 coins du monde. Pas de mannequins pro, pas de glamour. Juste des personnalités, des espaces, des insécurités. Ça peut avoir l’air de voyeurisme mais les photos n’ont rien de sexuelles, elles cherchent juste à mettre en avant la diversité et à promouvoir l’amour de soi-même. Et c’est beau putain.
On peut quand même reprocher le fait qu’il y est très peu d’hommes, ce qui s’explique très facilement par le fait que le culte du corps masculin et sa sexualisation est beaucoup moins présente dans notre culture à tous.
Ce qui m’amène à un sujet dont je ne me lasse pas: le féminisme. Ma route a d’ailleurs croisé celle d’une excellente web-série, Martin Sexe Faible, réalisée par la géniale Juliette Tresanini. Elle met en scène un homme dans un monde où les femmes ont le pouvoir, et souligne tous les problèmes de société qui passent (presque) inaperçus.

En parlant d’inaperçu, il y a un sujet que j’ai rarement vu abordé sur Internet, et c’est bien dommage, et je ne suis moi même pas la plus à l’aise à en parler, mais bon y a des jours où faut prendre ses couilles, surtout quand on en a pas, et c’est le cas de parler de couilles puisque je vous parle de masturbation féminine. Non ce n’est pas un gros mot, et d’ailleurs si vous voulez en parler en soirée (ce qui n’est pas toujours une bonne idée) vous pouvez caser le mot scientifique (ou presque) voté l’année dernière, Klittra. Et oui c’est laid. Bon si vous avez encore des doutes sur la chose je vous conseille l’article sur Golden Moustache d’Eleonore Costes, très simplement intutilé Se branler.
En parlant de branlette, voilà très probablement mon tweet préféré pour l’éternité:

Ça me fait d’ailleurs penser à un autre twitter/blog que j’affectionne tout particulièrement, il s’agit de celui de Sarah Andersen qui poste des dessins très mignons et drôles et intelligents et que je recommande vivement!
CPmMLTKUAAA8M8qCaiqaWAUAAAp1rf

Parlons peu parlons blogs, un certain le tueur dont certains auront certainement entendu parler (cliquez ici pour de plus amples informations) vient de plonger dans l’univers mystique de la blogosphère avec sa horde de cochons mignons mais méchants. Mais bon ça on s’en fout, ce qui est important c’est qu’il m’a fait connaître l’incroyable site Rimailleur, et sa fonction parfaitement inutile mais très drôle de remplacer aléatoirement des mots d’un texte par d’autres. J’ai déjà essayé avec certains de mes articles et je me fend la poire. (cf un exemple ci-dessous du paragraphe actuel en mode inception)
Capture d’écran 2016-04-12 à 22.38.49D’ailleurs j’aime pas les poires, je préfère les pommes. Et je vais peut-être à New York à la Toussaint. New York, la grosse pomme, vous suivez?
Puisqu’on parle de voyage, je pars à Berlin la première semaine des vacances (rien que le mot me fait saliver), alors je sais pas si ça vous intéresserait que je fasse un article dessus… peut-être prendre des photos?
C’est terrible j’ai encore beaucoup trop de choses à dire mon esprit est un tel clafoutis y en a partout comme dans un gang bang japonais…
Mais toutes les bonnes choses ont une fin et cet article est beeeeeaucoup trop long.
Et j’ai abusé du mot « parler » (je suis confuse).
Bon ça redevient régulier tout ça mais si ça pouvait être intéressant en même temps ça m’arrangerait.
Je vais faire de mon mieux.
J’espère que vous serez indulgents, même si je suis

(et puisqu’on parle de musique je vous conseille le blog de Léola, une petite perle en son genre)

Lili.

PS: « Dieu est au ciel/pêcheur ce que le pêcheur est au poisson. »
Si vous n’êtes pas sûrs de comprendre, je vous rassure moi non plus.

interlude culturel

Bonjour! (oui la politesse c’est important)
J’avais envie d’écrire un article un peu plus random et moins prise de tête, parce que c’est les vacanceeeeeeeeeees (pour moi en tout cas, désolée à ceux qui continuent ou se remettent à bosser).
Dans ma jeunesse, quand j’étais encore régulière, j’avais l’habitude de vous partager mes découvertes en terme de séries, de musique et même parfois de films.
J’ai eu envie de tout regrouper, en espérant que vous découvriez des choses qui vous plaisent!

Au niveau musique, on part sur du pas très original, mais que vous ne connaissez peut-être pas pour autant!

Restons sur Internet un peu plus longtemps (au point où on en est) avec ces deux vidéos tirées de chaînes que j’affectionne tout particulièrement.

La longueur des vidéos de Clique peut rebuter mais si vous avez un peu de temps il me semble que vous ne pourriez pas mieux le passer qu’en regardant leurs interviews. (P.S.: Omar Sy est un mec génial)

Du speed-drawing, sur un mur, avec une dose de talent en plus. Louisa, aka ectomorphe, 20 ans, et son univers vraiment kool.

Et si lire sur des écrans ne vous dérange pas, je vous conseille quelques articles: Pourquoi la mode aime autant les adolescents, du magazine i-D, L’histoire de l’art est-elle raciste, de Télérama et aussi Les enfants sur Youtube, de Madmoizelle.

Niveau série, je voulais vous présenter Les Revenants, dont j’ai très peu, voir pas du tout, entendu parler. C’est une des très rares séries françaises que je regarde, et j’ai dévoré la premières saison en quelques jours.
Je ne sais pas trop comment vous expliquer l’histoire si ce n’est en vous disant que des personnes mortes il y a des années de cela reviennent mystérieusement à la vie, chamboulant le présent et provoquant bien des choses. Oui c’est très flou mais je ne veux pas vous spoiler, il y a beaucoup de suspens. Et on s’attache beaucoup aux personnages comme on en hait très vite d’autres. Les épisodes sont assez longs mais passent comme des petites loutres dans une chatière, go for it!

Je suis allée au ciné récemment, voir Les Innocentes. Et je vous invite à y aller à votre tour. C’est un drame historique qui raconte comment une interne de la Croix-Rouge est amenée à visiter un couvent pour faire accoucher en secret des bonnes soeurs violées. Comme ça ça paraît très abrupt mais c’est un très beau film (basée sur une histoire vraie), émouvant, avec une Lou de Laâge excellente et une atmosphère superbe.

Je finirai par deux livres, un dont j’attendais peu et que j’ai adoré, l’autre dont j’attend beaucoup et qui m’a laissé dubitative.

Incendies, Wajdi Mouawad
Je suis incapable de vous raconter ce qui s’y passe, alors je ne ferai que citer l’auteur: «Incendies n’est pas une pièce sur la guerre, à proprement parler. C’’est une pièce sur les promesses qu’on ne tient pas, sur les tentatives désespérées de consolation, (…) sur la façon de rester humain dans un contexte inhumain.»
C’est poignant, c’est dur, c’est le genre de pièce à te retourner le ventre et à te laisser à plat. La fin est à couper le souffle et je suis tellement fan que je vais jouer une scène dans le cadre de mon cours de théâtre.
CCL: A emprunter ou à acheter!

Not that kind of girl, Lena Dunham
Lena Dunham, réalisatrice de la superbe série Girls, est une femme et une artiste que j’admire beaucoup. Ce livre, qui est une auto-biographique, s’apparentait pour moi à une espèce de « Bible du féminisme » et… non. Clairement, le parti-pris est le rire. En soit, ça ne me dérange pas, au contraire. Mais j’ai à peine esquissé un sourire, toutes ces histoires de cul, ces galères qui s’enchaînent, soit trop romancées soit pas assez…
J’ai mis du temps à le finir, me forçant presque. J’ai lu le résumé de la Fnac, et je pense qu’il suffit largement à comprendre le message de ces 400 pages, pas besoin de les lire. « Lena Dunham, c’est la bonne copine. Celle qui vous raconte par le menu ses plans drague foireux, ses accidents sexuels, ses premiers boulots minables. Mais Lena Dunham, c’est aussi la philosophe néoféministe qui nous explique qu’il vaut mieux pour notre santé mentale bannir à jamais le mot régime de notre vocabulaire, que dans la vie, il y a les hommes et il y a les connards, que New York est la plus belle ville du monde et qu’à la fin, puisqu’il n’y a rien, autant rigoler. »
CCL: essayez, peut-être que je n’étais pas la cible…

Sur ce, je vous quitte!
Dîtes-moi ce que vous avez consommé culturellement parlé récemment!
Cet article n’était pas très éclectique, j’aurais voulu vous parler de BD, d’expos, mais j’ai craint qu’il ne soit trop long.
J’vous keur.
Lili

l’internet est en danger (mission 404 le retour)

Note à l’attention des lecteurs (ou « disclaimer » pour parler en langage youtubeuse): cet article est une critique, qui j’en suis bien consciente, s’applique également à mon blog, et ne vise à blesser personne.

Je suis atterrée face au manque d’innovation, et ce particulièrement sur YouTube. Oui, il y a des chaînes, inconnues ou plus populaires, qui produisent du contenu de qualité qui se diversifie.
Mais dans l’ensemble, il ne se passe pas un jour sans que j’ai dans mes abonnements un What’s on my phone, une playlist, un ask snapchat, et des tests de nourriture étrangère. STOP. Comme tout, au début, c’est sympa, mais à partir d’un certain point, c’est la saturation.
Oui, j’ai découvert de nouvelles applications, de nouvelles musiques, et « oh là là dans d’autres pays ils mangent pas pareil que nous »!
Maintenant que j’ai, et qu’on a tous compris le concept, passez à autre chose.
Lancez un nouveau tag (que tout le monde reprendra, certes), mais au moins essayez quelque chose de nouveau.
C’est la facilité, les wishlists, les routines, et oui, ce sont évidemment des basiques et des thèmes idéaux lorsqu’on a pas l’envie ni la possibilité de trop se casser la tête pour produire quelque chose. Mais il ne faut ni en abuser ni se consacrer uniquement à ça.
Si vous souhaitez vous lancer sur YouTube ou quelque plateforme que ce soit, et que vous le faites pour divertir un public (ce qui n’est pas mon cas, ou tout du moins ne l’était pas à mes débuts), par pitié n’envisagez pas de faire des favoris et des produits terminés à longueur de temps.
Il y en a suffisamment.
Je (et je ne suis sans doute pas la seule) cherche un contenu qui change, qui innove.
Rien de révolutionnaire, rien de fou. Simplement quelque chose d’un peu plus personnel, d’un peu plus sincère qu’un tag où l’on répond aux questions comme un automate.
Je vais prendre l’exemple simplissime de la youtubeuse Court, ou Sabine pour les intimes. Sa chaîne est simple, sans prise de tête, elle reprend des idées courantes mais elle les adapte à son format, son style, son humour et sa personnalité. Elle ne recrache pas les vidéos des autres sur un plateau d’argent.
Toutes les « polémiques » qu’il y a eu à propos des DIY/coiffures/tutos/concepts volés à unetelle ou untel, de qui a commencé en premier, qui a copié qui, n’auraient jamais eu lieu s’il n’y avait pas ce désir de reproduire ce qui a déjà été fait.
Il faut s’approprier l’idée sans chercher à faire semblant de l’avoir trouvée.
Tout a déjà été inventé, c’est ainsi qu’il faut penser.

Voyez, j’aurais pu intituler cet article « Coup de gueule » pour surfer sur la vague (bon en l’occurence ça reste une référence youtubesque, mais quand même).
Mais chercher la notoriété sans apporter rien d’intéressant, c’est pitoyable.
A bon entendeur, salut.
Keur.
Lili qui avait besoin de s’exprimer et qui l’a fait au lieu de travailler.

oh, et bon anniversaire, le tueur.

the things to see

Si j’ai bien une passion, hormis les mugs, c’est les séries. J’en commence continuellement de nouvelles et j’avais envie de vous présenter les dernières en date, je pense qu’elles valent le détour.
Je vais essayer de vous en raconter l’intrigue brièvement puis de vous expliquer pourquoi ça pourrait vous plaire…

・ UNREAL ・

Qu’est-ce? UnReal montre l’envers du décor d’une émission de télé-réalité à travers la vie d’une productrice chargée de manipuler les protagonistes pour donner aux spectateurs de quoi se divertir.
Et? c’est tranchant, c’est révélateur, c’est passionnant, on a quand même notre petite dose de drama et de romance, les problèmes soulevés sont vrais et leurs conséquences frappantes.
Et c’est parfois drôle.

・ MY MAD FAT DIARY ・

Qu’est-ce?  La vie d’une adolescente obèse dans les 90s à la recherche de la sexualité et de la reconnaissance parmi la nouvelle bande de sa meilleure amie.
Et? touchant, sincère, et c’est tellement agréable d’avoir une héroïne « normcore » et pas une blonde à la plastique de rêve. Ca donne envie d’y être, et les mecs sont à en baver (ce qui doit être précisé).

・ THE ROYALS ・

Qu’est-ce?  Angletterre, XXIe siècle, la monarchie est toujours au pouvoir et la reine se doit d’en contrôler les membres pour en éviter l’abolition. Le tout saupoudré de personnes attachants, d’un peu de drogue et de beaucoup de sexe.
Et? on rigole bien, ça ne vole pas très haut, ça n’a rien de très probable, mais ça ressemble un peu à un Gossip Girl anglais et royal.

・ MISFITS ・

Qu’est-ce? Des adolescents condamnés à des travaux d’intérêt général dans un centre communautaire voient leur vie changer le jour où un mystérieux orage leur donne des pouvoirs surnaturels.
Et? la satanique a qualifié misfits de « série de kikoos ». Je respecte cette opinion (même si elle n’a jamais regardé). Mais moi j’aime et j’assume. C’est drôle, c’est surprenant, c’est suspensieux. C’est pas tout public mais c’est vraiment chouette.

・ REIGN ・

Qu’est-ce? XVIe siècle, cour de France, Mary Stuart, future reine d’Ecosse, doit épouser son chevalier pas trop servant Francis pour souder l’alliance entre leurs deux nations. Mais c’est sans compter les manipulations de la reine pour la tuer et toute la colonie de vacances (aka dames de compagnie) qu’elle trimballe avec elle et le fait que le frère de Francis soit pas mal séduisant aussi.
Et? Je suis pas trop une fille « médiévale » mais les histoires d’amour, les tromperies, les complots, les trahisons, rattrapent bien l’ensemble, et puis les costumes sont putain de stylé, et j’ai envie de dire: OTP.

Voilà désolée cet article est encore un peu bof bof mais c’est la rentrée et déjà plein de travail m’attend (youpi!) et donc je vais essayer de rester régulière mais je vous promet rien mais je vous embrasse fort et je vous dis à bientôt et cette phrase n’a pas de fin!

Lili.

culternet #3

culternet: contraction de culte, culture et internet.
En gros, un peu tout et n’importe quoi qui m’a marqué sur l’Internet ce mois-ci.

J’ai un peu élargi « le champ des possibles » pour cette édition-ci, ça sera en conséquent un peu plus brouillon!

Une musique

Découverte grâce à Superfruit.

Un compte vine
Capture d’écran 2015-07-15 à 00.45.50
Cette femme me fait rire.

Un vine

Une chaîne

Draw My Life est une chaîne qui recense des faux… draw my life eheh bien joué. Mais ceux de stars, et de façon parodiée. Les dessins sont rigolos et ce qui s’y dit aussi!

Des vidéos

J’ai mis du temps à la retrouver mais ça valait le coup.

J’aurais du vivre… ah bah jamais en fait. Dans le futur peut-être?

Un horoscope
Capture d’écran 2015-07-15 à 01.17.55

Un dessin

Un nom de wifi
un nom de wifi

Une blague sexiste
une blague sexiste

Un bon
bon

Une citation
« La vie est éphémère, tes érections aussi. »

Une envie

Des chaussettes Nyan Cat de chez Depiedferme.

Un apprentissage
Ta mère se dit
un apprentissage
en suédois (merci Pewdiepie!)

Un tweet
un tweet

Un compte twitter
@the100parody
Si vous ne regardez pas la série, vous n’allez rien comprendre. Mais pour les autres, c’est plutôt très drôle. Avec une orthographe calamiteuse, on retrouve toutes les pensées des personnages parodiées.

Un hashtag
J’aurais bien dit #askdanaemakeup mais c’est légèrement trop violent, je préfère vous conseiller le #smstesmoncrush et le #smsjetaitrompé.

Une photo instagram
Capture d’écran 2015-07-15 à 01.40.02
Je kidnapperais ce chien si je pouvais.

Un compte instagram
IMG_3327
Les vidéos insta de ce mâle sont poilantes.

De l’art

Une réflexion

une réflexion
Eclairez-moi svp.

Un moment d’émotion
un moment d'émotion
un moment d'émotion suite
C bo l’internet.

Des VDM
(sur le même thème)
une VDM
(voilà pour quoi je n’aurai pas d’enfants)
Capture d’écran 2015-07-15 à 01.57.03
(et voilà pourquoi je suis une bonne élève)

Un blog
Capture d’écran 2015-07-23 à 10.22.56
Zadhx est le blog de Blanche, une amie au talent méconnu et qui mérite d’être lue et acclamée par une foule en délire.
Elle écrit bien et elle parle de choses intéressantes et importantes (l’inverse de moi).
Cliquez, cliquez, vous allez adorer.

Une émission
Capture d’écran 2015-07-16 à 10.06.49
L’Émifion est une émission radio en directe sur la chaîne de madmoiZelle.com sur Youtube ensuite uploadée en replay. Et ça parle de cul. De façon drôle, intelligente et intéressante. Les deux présentatrices (Navie et Sophie-Marie) sont géniales et les guests toujours passionnants.
Sympa pour les candides et les plus expérimentés.

Deux séries
(que je viens de finir)


Red Band Society
Cette série suit le quotidien d’adolescents dans un hôpital, de leurs états âmes, amitiés, amourettes, problèmes de santé et autres trucs sympatoches.

J’ai un peu honte de vous parler de cette série parce que c’est très nunuche. Mais c’est aussi super attendrissant, on s’attache extrêmement vite aux personnages et le message que tentent de faire passer certains épisodes est très juste et émouvant.
Une seule saison, 13 épisodes, ça se regarde vite et on y prend beaucoup de plaisir!


Twisted
Twisted est une série pour ados un peu policière/mystère.
Après avoir passé 5 ans en détention juvénile pour le meurtre de sa tante, Danny Desai retourne dans sa ville natale et retrouve ses amies d’enfance Jo et Lacey. Considéré comme un paria, il tente de se reconnecter avec ces deux dernières et d’aplanir les tensions avec sa mère, Karen, dont la socialité a ​​chuté après l’emprisonnement de son fils et la disparition mystérieuse de son mari. Alors qu’une camarade est retrouvée morte dans sa maison, Danny devient immédiatement le principal suspect et toute la ville entre dans une frénésie de suspicion et de mystère. Jo et Lacey doivent décider si leur ami d’enfance est impardonnable, ou s’il s’agit vraiment d’une victime persécutée par ses propres secrets tordus.

Encore une fois c’est pas de la série profondément profonde. Je l’ai commencée et finie très vite et c’était assez chouette, il y a beaucoup de retournements de situation inattendus et la fin est pas mal ficelée pour une série arrêtée.

Bon, je sais pas si le format est idéal, ça fait vraiment un peu bazar.
Mais j’aime bien partager tout ça avec vous.
J’espère que ça vous plaît malgré l’aspect ‘je pose ça là’.
zoubis mouillés.
L.

culternet #2

J’aime Internet et Internet m’aime. Nous voici donc dans la seconde édition de culternet (la première est ici), où je vous fais découvrir (ou pas) quelques perles de notre ami Google.

Une musique:

J’aime les covers.

Un compte Vine

Capture d'écran 2015-06-14 19.18.52

@GiftedVoices Parce que oui, on peut montrer son talent en 6 secondes et que oui on peut jouir des oreilles tout comme on peut saigner.

Un Vine

Parce que Beyoncé elle slay dans tous les domaines.

Une chaîne
FNU est une chaîne malheureusement pas encore très connue du grand public sur Youtube. Rémi et Olivier font des face à face où ils interviewent de façon approfondie et très intéressante des ytbeurs famous (Cyprien, Yvick, Hugo…), des FairPlay (jeux de société plutôt cool avec tout plein de guests), des parodies, des imitations de célébrités en Sims… Bref, ils méritent le succès et stagnent à « seulement » 30k.

3 vidéos:
Mon subconscient a choisi une fois de plus des vidéos dont le thème est proche.

Drôle, et wow le message passe tellement bien putain.

Une française qui parle en anglais et qui s’assume: c’est beau.

Parce que j’aime les analyses et surtout celles de pubs et surtout celles de MisterJDay.

Un blog
Capture d'écran 2015-06-14 19.25.33BedVibes est un blog tout frais mais très prometteur. Le design est à se pâmer et les articles sont variés, bien écrits et intéressants. Stay tuned je le sens bien!

Un article
Savoir rester soi-même
J’avais choisi cet article il y a quelques jours et je suis désormais en « froid » avec son auteur (que je connais irl obviously), mais cela n’entache pas le post et ce qu’il contient.

Une citation
“The Earth without art is just eh

Un compte twitter
le pire des fictions
Je suis une ex-chroniqueuse et c’est très drôle de dire les atrocités écrites par les adolescentes actuelles (dont j’ai fait partie, je ne juge pas! enfin si un peu mais bon je compatis surtout).

Un tweet
Capture d'écran 2015-06-14 18.41.43
Parce que oui on peut rire de tout (mais pas avec tout le monde #lasagesse #antoine).

Une campagne
Elle date un peu mais je n’avais jamais réussi à la placer dans un article. Je la trouve tellement intensément vraie.

Un commentaire ytb
comm
Pour mon futur mec (si j’en trouve un un jour)

Un compte insta
IMG_3255IMG_3256IMG_3257
@elisafayemakes est une déesse du dessin et du graphisme et du montage et son insta n’est pas le plus actif qui soit mais je le trouve vraiment cool et elle a très peu d’abonnés! Le monde est injuste.
(cliquez sur les images pour avoir un aperçu)

Une photo insta
Capture d'écran 2015-06-18 17.21.11Merci @PLL.reaction pour ce petit fou rire. Même si c’est horrible de se moquer de Jenna. En fait non c’est une pute.

Une image tumblr

(surtout quand le brevet approche)

Une VDM
Capture d'écran 2015-06-14 19.34.29

Une envie
Capture d'écran 2015-06-14 19.34.11
Parce que je suis la pro de « l’ironie sarcastique » (je cite)

2 séries
J’ai commencé en juin 12 séries (chiffre exact) dont deux pour lesquelles je suis tombée en amour.


Jane The Virgin
Pour faire simple, une donzelle a décidé de garder sa virginité jusqu’au mariage. Mais elle se fait accidentellement inséminé le sperme d’un homme qu’elle avait rencontré et embrassé 5 ans auparavant alors qu’elle vient de se fiancer. Ce bébé est sa dernière chance d’avoir un enfant, mais il se trouve que sa femme le trompe. Ce que Jane ne sait pas. Mais son mec oui car il est détective.
Alors que faire? Avorter, devenir mère porteuse ou garder cet enfant?

C’est drôle, sans prise de tête, improbable, le montage est vraiment intéressant.


Sherlock
Sherlock Holmes au XXIe siècle, avec son caractère hautain mais attachant et son regard perçant, son incroyable capacité de déduction et son innocent acolyte John Watson.

Les épisodes sont longs mais plein de tout, d’humour, de mystère, de suspens. Addictif.
(Miss Apolline en parle bien mieux que moi dans son article)

Voilà les gars, ça fait beaucoup d’un coup m’enfin!
Dîtes moi quelles sont vos découvertes à vous ce mois-ci!
Ou pas!
Yay!
Tchuss!

questionnement perpétuel

Mon dernier article était long, confus, et un peu particulier.
J’ai donc décidé de vous faire un petit post plus foufou et plus simple pour nous aérer à tous l’esprit en ces temps de révisions et d’épreuves (#histoiredesarts, beaucoup de fun!)
Voilà donc une deuxième q&a!
Même si j’ai gagné beaucoup de petits abonnés tout mignon depuis ma première édition, je ne pense pas de quoi faire un article par moi-même.
J’ai donc encore une fois piqué des questions (à Zoella!), ce qui n’est en fait pas aussi simple que l’on peut le croire!

Capture d'écran 2015-06-03 17.46.53
Je pense que physiquement ce serait Raiponce, puisque j’ai les cheveux plutôt très longs (ils m’arrivent un peu au-dessus du nombril), mais je suis un peu Ariel parce que j’adore collectionner des choses (mais je chante très mal) ou comme Elsa (oui c’est une pute je sais (c’est un peu pour ça qu’elle me ressemble)).

D’ailleurs j’ai trouvé ça et c’est assez cool:

Capture d'écran 2015-06-03 17.49.43La plupart du temps j’envisage les compliments qu’on me fait comme de l’humour, de la pitié ou de l’ironie. Donc oui.

Capture d'écran 2015-06-03 17.50.58Les bagels Johnny Depp de chez Bagel&Cream, les galettes au miel, le Milka oréo, les pâtes au thon, les raviolis, le tiramisu, l’opéra, les pommes, les grenades, les rouleaux de printemps, les mandarines, les Kinder Joy, les galettes de riz au Nutella, les Trésor, le saumon, le pamplemousse, les nouilles chinoises, les chirashis, les Luttis, les carambars au caranougat ou à la barbapapa, les asperges, les artichauts (mais pas les coeurs), la salade César, les croutons, le parmesan… je continue?

Capture d'écran 2015-06-03 17.58.56Une licorne. Un hippocampe. J’aime les hippocampes. Ou un panda. Ou un renne. Genre Rudolph, celui du père Noël, ou un écureuil, ou un flammand rose. Un truc pas trop classique quoi.

Capture d'écran 2015-06-03 17.59.21J’ai trouvé cette question sympa et pas du tout privée. Vous pouvez vous référer à cet article si vous vous posiez aussi la question!

Capture d'écran 2015-06-03 18.05.56C’est ma deuxième incapacité désespérante (la première étant celle de faire des tresses collées)(quoique je ne sais pas non plus siffler, gonfler des ballons, faire des bulles avec un chewing-gum, rouler les « r » et imiter la sataniste)

Capture d'écran 2015-06-03 18.07.00Wow! J’ai déjà fait ma morning routine mais celle de mon cochon d’Inde (= guinea pig) pourrait vraiment être intéressante pour vous autres lecteurs! Je vais clairement y réfléchir. N’hésitez pas à me proposer des idées d’articles je suis toujours en manque!

Capture d'écran 2015-06-03 18.07.50J’aimerais beaucoup opérer sur ma crinière un changement capillaire de type couleur mais si je fais ça je serai reniée par ma mère ce qui n’est clairement pas préférable. Mais j’ai bon espoir de la faire changer d’avis, avoir les pointes (ou même tous les cheveux) plus bonds, ou roses, ou bleus, ce serait plutôt fun pour débuter le lycée en beauté.

Capture d'écran 2015-06-03 18.16.50Attention cliché dans 3, 2, 1… San Francisco. Je suis allé aux USA pour la première fois à Pâques l’année dernière et je suis tombée en amour (j’aime tellement cette expression!) avec la ville.
L’ambiance, les gens, les boutiques, le climat, l’architecture…

Capture d'écran 2015-06-03 18.18.31
Ce n’est pas ma chanson du moment mais je trouve les paroles très profondes (c’est le cas de le dire) et j’ai promis à ce kid de lui faire de la pub pour son soundcloud et je suis une queen de parole.

Capture d'écran 2015-06-03 18.52.33NON. J’envisage de faire un article en duo avec la sataniste (qui est du même avis que moi), ça vous tenterait? Parce que c’est pas quelque chose de si courant.

Capture d'écran 2015-06-03 18.53.44Ce n’est pas une photo que j’ai « prise » mais enregistrée, et il s’agit de la Naked Smoky soit mon nouveau « palette goal ». (trouvée sur madmoiZelle)

Voilààà les gars, c’était pas tip top mais c’était tout ce que j’avais sous le coude.
jvous kiss bien fort
L.

culternet #1

Je dois avouer que sortir chaque mois un article se restreignant à un sujet (des youtubeurs, des séries…) est assez désagréable et donne un sentiment de facilité dérangeante. J’aime Internet et Internet m’aime (si si). J’ai donc décidé de lui consacrer un post mensuel dans lequel je vous parlerai (avec diversité cette fois) de mes découvertes/favoris online. Et comme j’aime inventer des ship names (aucun rapport avec les bateaux), j’ai dignement intitulé cette nouvelle série culternet (parce que c’est le culte et la culture de l’internet // non je suis pas allée chercher trop loin)
En espérant que cette « formule » (j’ai l’impression de parler de quelque chose d’administratif) vous plaise, sachant que j’y ai passé un certain (= très prolongé) temps.

Une musique

Oui, ça date, Tom Odell, toussa toussa, je sais, mais je me suis remise à l’écouter ça m’a rendue nostalgique et sincèrement j’aime ce remix d’amour et cette phrase est beaucoup trop longue mais blc frère (un peu trop thug pour toi ikr)

Un compte Vine

zoozie colibri
Zoé (@zooziecolibri), très sarcastique, aime se moquer (gentiment) des youtubeuses françaises, avec un humour assassin et un accent adorable.

Un Vine

On dirait qu’elle a trouvé le graal. (même si frips = graal)

Une chaîne

photo
Le club rassemble Guillhem (Masculin Singulier sur YT) et Pierre (Lapin) qui font des vidéos quotidiennes sur leurs aventures à Cannes, lors de festivals ou d’évènements, le tout avec des parodies, des montages à mourir et beaucoup de vannes sympatoches.
(#arrêtetoncinémasacha #mondanités #cool&branches)

3 vidéos
(toutes musicales, et ce par le fruit du hasard!)

Un bon rap comme on les aime pour défendre nos mamans (#tamèrelagouttière)

Beaucoup n’ont pas aimé cette vidéo, pour ma part je la trouve exquise.

Louane n’est pas une personnalité, actrice ou chanteuse que je porte dans mon coeur mais je me damne pour ce cover.

Un blog
letmebeurbutterfly
Lenatomic/Lena/Letmebeyourbutterfly fait de très jolis photos et ses articles sont toujours tellement « fluent » et agréables à lire!

Un article
☼ COACHELLA MANIA ☼
Tatiana (une fille adorable qui commente presque tous mes articles et me fait chaud au coeur) n’a définitivement pas le succès qu’elle mérite. Je trouve cet article particulièrement représentatif de son art et de son blog.

Une citation
« Je suis tellement impure que si on me jette de l’eau bénite, je fond »
(from twitter mais je sais plus de quel acc sorry sorry)

Un compte twitter
– tumblr. – ah ok
@tumblr_ahok poste des mini dialogues de toutes les choses improbables trouvables sur tumblr.
(et oui, encore et toujours tumblr! c’est un thème récurrent de mes blogs!)

Un tweet

Capture d'écran 2015-05-21 20.15.24(so relatable)

Une « pièce mode »


Après le boyfriend jeans, le mom jeans en bleu glacier [BDG, sur Asos 65€].

Un compte instagram
Capture d'écran 2015-05-21 20.49.00@faustine_illustration, clairement une dessinatrice de talent!

Une photo instagram

Capture d'écran 2015-05-21 21.08.49
@ali15art a dessiné à partir de la même photo que moi dans mon précédent article, mais son rendu est évidemment mille fois mieux puisque fait au crayon de papier (et en plus elle dessine superbement bien so…)

Une image tumblr


mon problème existentiel n°1 au quotidien: ne pas savoir faire de tresses collées

Une VDM

Capture d'écran 2015-05-21 21.17.34
parce que j’ai trop envie d’avoir un cactus dans ma chambre ☺️

Une envie
Capture d'écran 2015-05-21 21.22.34
Ce tote bag doit littéralement être mien. En plus l’argent est remis à des associations caritatives.

L’article s’achève ici, c’était peut-être un peu éprouvant et trop éclectique, j’essaierai sans doute de synthétiser le mois prochain!
Dîtes moi quand même si ça vous plaît ou si cette première édition devrait être la dernière!
luv xxl